Genre, politique et discours journalistique

Implicitement sexiste ?

Genre, politique et discours journalistique

Séance du séminaire Figures Médiatiques de la représentation co-organisée avec l’association Effigies et le RT 37 de  l’Association Française de Sociologie – Université Paris I Sorbonne, Salle 1, 12 place du Panthéon, Paris 5e (RER Luxembourg, M°Odéon).

15 mars 2013, 10h-13h

« Pourquoi les journalistes de la presse de référence n’évoquent-ils pas en leur nom propre le rôle joué par le genre des personnalités politiques ? Comment interpréter cette représentation fuyante ? Aurélie Olivesi présentera la démarche de recherche qui l’a conduit, à partir de cette question, à écrire son livre Implicitement sexiste ? Genre, politique et discours journalistique paru en 2012 aux Presses Universitaires du Mirail dans la collection Le Temps du Genre.

Son travail s’appuie sur un paradoxe apparu au cours de la campagne présidentielle de 2007. Cette élection présidentielle présentait une situation inédite : pour la première fois, une femme se trouvait candidate d’un parti de gouvernement en position d’éligibilité. Cette élection semblait ainsi offrir un terrain particulièrement pertinent pour étudier l’évolution du discours portant sur le genre en politique (au sens de gender, le sexe en tant qu’il est socialement construit), et la constitution du genre dans le discours médiatique.

Ce paradoxe était lié au décalage de perception de la constitution du genre en fonction du type de lecture des médias. En effet, alors qu’une observation flottante des médias durant la campagne montrait l’importance de l’identité de genre des candidats dans la construction de leur image, l’analyse précise d’éléments médiatiques isolés (comme des articles ou des reportages) ne permettait pas d’obtenir une représentation du genre qui correspondait à cette observation flottante. Au contraire, le genre des candidats ne semblait jouer aucun rôle dans les analyses de la campagne menées par les journalistes politiques.

L’enjeu de ses recherches a donc été de parvenir à obtenir un angle d’observation permettant de comprendre comment s’organisait la représentation du genre des candidats lors de l’élection présidentielle de 2007, et quel rôle jouait exactement leur genre dans la construction de leur image médiatique.

Retrouvez ici un enregistrement de l’intervention d’Aurélie Olivesi et du débat.